Vous êtes prêts à partir ?

C’est par ici !

J'ai une question
Créer mon voyage
Questions fréquentes

Aussi vous pouvez nous appeler au 05 59 59 47 86

Cuba

La Havane :

Vol depuis la France :

10h30

Ainsi sonne Cuba :

Si nous devions définir la Colombie en un seul mot ce serait “fascinant”.

Traversée par la Cordillère des Andes, avec au nord la mer des Caraïbes bordant ses côtes, plus au sud ses plages sauvages du Pacifique, au centre la région de Los Llanos et ses savanes infinies et dans le sud, la nature immense de l’Amazonie. Imaginez les contrastes de paysages !

Sa richesse culturelle est impressionnante. Saviez-vous qu’elle ne compte pas moins de 102 peuples autochtones et que 68 langues y sont parlées ?

L’un des pays les plus biodiversifiés et les plus enivrants du monde.

Colombie
Région des CaraïbesRégion du PacifiqueRégion amazonienneRégion andinneRégion Orinoquía o Llanos Orientales

Région des Caraïbes

Départements : Córdoba, Sucre, Atlántico, Magdalena, La Guajira, César

Les meilleurs endroits et activités dans la région des Caraïbes

  • L'atmosphère caribéenne de Carthagène*
  • La Cité Perdue des Kogis
  • Santa Marta, la plus ancienne ville du pays
  • Punta Gallinas, le point le plus septentrional de l'Amérique du Sud
  • Les peuples indigènes de la Sierra Nevada.
  • Les flamants roses dans le Sanctuaire de Los Flamencos, Riohacha.
  • Les couchers de soleil magiques dans le Tayrona
  • Ciénaga Grande et ses forêts de mangroves
  • Sincelejo et les hamacs les plus célèbres du monde
  • Les tambours et cornemuses de San Jacinto
  • La ville coloniale de Santa Cruz de Mompox*
  • Se balader à La Guajira avec une noix de coco fraiche à la main
  • Le paradis caché de Palomino
  • Les récifs de l'île de Providence
  • Plonger dans les eaux turquoises du parc national de San Bernardo
  • La paradisiaque Isla Múcura
  • Les dunes de sable de Taroa
  • Rêver dans un hamac sous les étoiles à Cabo de la Vela
  • La vue panoramique de San Lorenzo
  • La capitale spirituelle des arahuacos, Nabusimake
  • L'hospitalité des habitants de Barranquilla*Patrimoine de l'humanité (UNESCO)

 

Voir nos voyages pour cette région

 

Région du Pacifique

Départements : Nariño, Cauca, Valle del Cauca y Chocó

Les meilleurs endroits et activités dans la région du Pacifique

  • Nuquí et baleines à bosse
  • La beauté et la richesse culturelle de Jurubida
  • Le rythme de la musique salsa à Cali
  • La nature sauvage du Rio Tundó
  • Nager avec des requins dans le Sanctuaire de la faune et de la flore de Malpelo *
  • Utría, la plus belle baie de Colombie
  • Voir la nidification des tortues à Bahía Solano
  • Les pêcheurs de Juanchaco et Ladrilleros
  • La biodiversité du parc national de Gorgona
  • Les cascades du parc naturel national de Los Katíos *
  • Parc archéologique de Tierradentro* et ses secrets ancestraux
  • Le marimba et les chants traditionnels* de Nariño
  • La ville blanche de Popayán
  • Le majestueux sanctuaire de Las Lajas

 

Voir nos voyages pour cette région

 

Région amazonienne

Départements : Amazonas, Caquetá, Guainía, Guaviare, Meta, Putumayo, Vaupés

Les meilleurs endroits et activités dans la région amazonienne

  • Canoë sur l'Amazone, le plus grand fleuve du monde.
  • Les petites maisons colorées de l'île fantastique
  • Se promener dans les prairies de la fleur d'Inírada
  • Partager des expériences avec les Indiens Tikuna
  • Se baigner dans les lacs de Tarapoto
  • Contempler des dauphins roses
  • Le parc national du Tuparro qui a fasciné Humboldt
  • Les hiéroglyphes du Cerro Azul
  • La vallée de Sibundoy et ses carnavals
  • L'exotisme sauvage du Raudal del Jirijirimo
  • La SerranÍa de la Lindosa et ses pierres en équilibre
  • Un bain de couleurs dans les puits naturels de San José del Guaviare

 

Voir nos voyages pour cette région

 

Région andinne

Départements : Antioquia, Boyacá, Caldas, Cundinamarca, Huila, Norte de Santander, Quindío, Risaralda, Santander, Tolima

Les meilleurs endroits et activités dans la région andinne

  • Les villes les plus vibrantes du pays : Bogotá et Medellín
  • Les maisons blanches de Barichara
  • La Villa Leyva et sa beauté colonial
  • La Cathédrale du Sel de Zipaquirá, unique au monde
  • Le paysage culturel du café*
  • Promenade dans les rues du Salento
  • Admirez la hauteur des Palmiers à Cire dans la vallée de la Cocora
  • Le village coloré de Guatapé
  • Découvrez les secrets du meilleur café du monde dans une plantation de café
  • Les statues sculptées de Saint Augustin*
  • Parc national de Tierradentro et ses vestiges précolombiens*.
  • La beauté du canyon de Chicamocha
  • Le désert extrême de Tatacoa
  • Trekking dans le Parque de los Nevados

 

Voir nos voyages pour cette région

 

Région Orinoquía o Llanos Orientales

Départements : Arauca, Casanare, Meta et Vichada

Les meilleurs endroits et activités dans la région Orinoquía o Llanos Orientales

  • Caño Cristales, le plus beau fleuve du monde.
  • Vivre la culture Llanera
  • Se promener à cheval dans la Serranía de la Macarena
  • Les couchers de soleil de la savane colombienne
  • Se perdre parmi les 5 Villes de Pierre
  • Aller à l'obélisque de Puerto López, ou au nombril de la Colombie
  • Une rencontre avec des dauphins roses dans la rivière Manacacias

 

Voir nos voyages pour cette région

 

Tous nos voyages en Colombie

Aucune idée de voyage disponible. Néanmoins, nous pouvons vous créer un voyage 100% personnalisé et unique.
  • 4 jours
  • 300 €
  • Niveau physique 5/5
  • sur-mesure
Itinéraire :
Santa Marta - Mamey - Cabane d'Adam - Teizhuna - Muthanzi - Cité Perdue - Mumake - Machete Pelao.
  • 16 jours
  • 3895 €
  • Niveau physique 2/5
  • Voyage de noces
Itinéraire :
Bogotá - Los Llanos - Région du café -Vallée de Cocora - Medellín - Bahia Solano - Carthagène - Isla Grande.
  • 8 jours
  • 2090 €
  • Niveau physique 3/5
  • Sur-Mesure
Itinéraire :
Bogota - Los Llanos - Leticia - Isla Mocagua - Lac de Toporoto - Puerto Nariño - Fondation Maikuchiga
  • 15 jours
  • 2575 €
  • Niveau physique 2,5/5
  • sur-mesure
Itinéraire :
Bogotá - Medellín - Guatapé et El Peñol - Zone Cafetière - La Carbonera - Carthagène - La Boquilla - Îles Rosario.

1. Informations sur Cuba

Population : 11 millions d’habitants
Superficie : 110 860 km²
Capitale : La Havane
Division : On distingue l’île de la Jeunesse (Isla de la Juventud) qui est une “municipalité spéciale” et Cuba qui est divisé en 15 provinces. L’île principale est divisé en 4 régions : Cuba central, Cuba occidental, Cuba oriental, et La Havana
Gouvernement : État insulaire communiste

Villes principales :
-La Havane
-Santiago de Cuba
-Camaguey
-Holguin
-Guantanamo
-Trinidad

Aéroports internationaux :
Cuba dispose de 13 aéroports, en voici les principaux :
-La Havane-Jose Marti International (HAV, Cuba)
-Santiago de Cuba – Int. (SCU, Cuba)
-Holguin (HOG, Cuba)
-Varadero (VRA, Cuba)
-Cayo Largo Del Sur (CYO, Cuba)

Décalage horaire :
La France est en avance de 6 heures sur Cuba (UTC/GMT-5 en hiver et UTC/GMT-4 en été)

Électricité : tension alternative de 110 ou 220V, il est recommandé d’avoir un adaptateur multiple

Indicatif téléphonique international : + 53

Retour au sommaire

2. La meilleure saison pour visiter Cuba

Cuba présente deux types de saisons principales, avec un climat tropical :

-La saison sèche de novembre à avril : la moyenne des températures sont douces et s’élèvent à 25°C
-la saison des pluies de mai à octobre : les températures avoisinent les 27 et 28°C, avec des averses parfois violentes qui ne durent peu de temps.

Il est recommandé de partir pendant la saison sèche à Cuba (novembre à avril), la saison des pluies est tout de même agréable bien que la météo soit moins clémente

Retour au sommaire

3. Aires protégées

Dotée d’une grande diversité biologique et d’un patrimoine naturel exceptionnel l’île de Cuba regorge de surprises : montagnes, vallées, mangroves, récifs coralliens, forêts, plages,… On recense ainsi de nombreux parcs nationaux puisque environ 22% de la superficie de l’île est classée en zone protégées avec près de 263 aires.

Ci-dessous la liste des principales zones protégées :

  • Le parc national de Vinales / Vallée de Vinales (Pinar del Rio)
  • La parc national de Montemar (péninsule de Zapata)
  • Le parc national Guanahacabibes (Pinar de Rio)
  • Parque nacional : Alejandro de Humboldt (Holguin et Guantánamo )
  • Réserve de la biosphère : Sierra del Rosario, Parc de Baconao et Cuchillas del Toa
  • Réserve écologique Alturas de Banao (El Naranjal)
  • Réserve de la biosphère : Baconao (sud est de Cuba)
  • Grand parc national de la Sierra Maestra (province de Granma)
  • Barrière de corail de Cuba (patrimoine mondial de l’Unesco)
  • Parc de réserve naturelle Topes de Collantes (Escambray)
  • Parc National des Caguanes (Yaguajay)
  • Réserve Écologique Varahicacos (nord de Cuba)
  • Zone du Pico Turquino (province de Granma)
  • Refuge de la Faune Sauvage Río Máximo (Camaguey)
  • Bio-parc Rocazul (Holguin)
  • Boca de Yumurí (Baracoa)
  • Parc National Desembarco del Granma (sud est de Cuba)
  • Sentier Naturel Archéologique El Guafe (sud est de Cuba)
Retour au sommaire

4. Tourisme responsable à Cuba

Cuba offre de nombreuses alternatives au tourisme classique, pensez au tourisme alternatif en choisissant un logement ou une immersion chez l’habitant par exemple où vos hôtes pourront vous faire découvrir la culture cubaine à l’état pur et des recoins de l’île loin des sites touristiques classiques.

On peut également opter pour des projets culturels communautaires, du volontariat, des circuits en immersion dans la nature (randonnée, trekking, cyclotourisme) découverte des habitants, etc. Vous pouvez ainsi opter pour un voyage solidaire et responsable.

La WWF a mentionné Cuba comme étant l’un des rares pays qui a su atteindre un très bon niveau en terme de développement durable (reboisement et protection écologique, préservation de la côte cubaine et de la faune et de la flore).

Retour au sommaire

5. Ecotips

  • privilégier les piles rechargeables au détriment des piles classiques qui ne sont pas toujours recyclées.
  • amener votre sac pour faire les courses.
  • encourager les habitants à ne pas gaspiller l’eau et à éteindre les lumières.
  • emportez des sacs poubelles et ne jetez pas vos mégots ou vos déchets n’importe où : la nature vous remerciera !
  • mangez local : et oui cela fait partie de l’aventure !
  • essayer de réduire au maximum l’utilisation de plastique beaucoup trop souvent retrouvé dans les océans : gourde, vaisselle réutilisable, sachets en matériaux biodégradables, etc
  • ramasser les déchets que vous rencontrez dans la nature
  • privilégier la marche à la voiture sur de courtes distances
Retour au sommaire

6. Le climat

Le climat de cette île des Caraïbes est tropical et divisé en deux saisons : la saison sèche avec des températures qui varient entre 18 et 26°C et de faibles précipitations, et des températures très douces entre mars et avril. La saison des pluies se caractérise par une météo un peu moins clémente, beaucoup d’humidité et une atmosphère parfois étouffante, avec de fortes pluies mais de courte durée.

Les cyclones, quant à eux, dus à de fortes vagues de chaleur, sont visibles pendant la saison des pluies principalement entre septembre et octobre. Une importante vigilance de la part des autorités est déployée lors de ces périodes avec un maximum d’informations envers les habitants et les touristes.

Température moyenne en 2018 : La plus haute
Température moyenne en 2018 : La plus basse
Lever du soleil
Coucher du soleil
Retour au sommaire

7. La langue

La langue officielle de Cuba est l’espagnol, comme la plupart des pays d’Amérique latine. Il est similaire à celui d’Espagne, mais avec un accent prononcé. Certains cubains maîtrisent l’anglais, voire le français, mais il est recommandé d’avoir de solides bases en espagnol afin d’échanger avec les locaux pour profiter de votre séjour.

Retour au sommaire

8. Visas et documents

Si vous décidez de partir à Cuba, vous n’aurez pas besoin de visa, mais vous devrez vous procurer une carte de tourisme – payante – auprès du consulat de Cuba à Paris ou des agences de voyage agréées, pour un séjour de 30j maximum. À votre arrivée à l’aéroport, il vous suffira de présenter un passeport en règle et valide, accompagné de votre carte de tourisme.

Sachez que si vous désirez prolonger votre séjour, vous avez la possibilité de renouveler votre carte de tourisme d’1 mois supplémentaire auprès des services d’immigration sur présentation de votre passeport en cours de validité, de la carte de tourisme, d’une attestation d’hébergement, d’une attestation d’assurance ainsi que des timbres fiscaux (25 pesos).

Petit conseil : Nous vous recommandons de faire des copies de vos documents importants (passeport, billets d’avion) et de les conserver précieusement.

Retour au sommaire

9. Adresse utiles

A Cuba

Ambassade de Cuba à PariAmbassade et consulat de France
Adresse : Calle 14, n° 312, entre 3a y 5a avenida, Miramar
Site web : https://cu.ambafrance.org/
Téléphone : +53 7 2013131

Consulat général de France
Adresse : Calle 14, n° 312, entre 3a y 5a avenida, Miramar
Site web : https://cu.ambafrance.org/
Téléphone : +53 7 2013131

En France

Adresse : 16 rue de Presles, 75015 Paris
Courriel : embacu@ambacuba.fr
Téléphone : 01 45 67 55 35

Consulat Général de Cuba à Paris
Adresse : 16 rue de Presles, 75015 Paris
Courriel : conscu@ambacuba.fr
Téléphone : 01 45 67 98 81

Retour au sommaire

10. Vaccinations et santé

Vaccinations

Aucun vaccin n’est obligatoire pour voyager à Cuba. Par précaution, nous vous conseillons néanmoins.

  • D’avoir vos vaccins à jour, notamment pour la diphtérie, poliomyélite, tétanos, typhoïde et hépatites A et B. La vaccination contre la fièvre jaune est également recommandée.
  • De prendre les précautions nécessaires pour éviter les moustiques et leurs piqûres, comme l’utilisation d’insectifuges et de moustiquaires biodégradables ; la dengue, le chikungunya et le zika étant répandus dans les Antilles.
  • De toujours boire de l’eau en bouteille ou filtrée.
  • D’emporter avec vous des remèdes ou une trousse de premiers soins contre la diarrhée du voyageur ainsi que pour le mal de l’altitude (ralentit la digestion, provoque des migraines).

 

Pharmacie basique recommandée

  • Anti-inflammatoires
  • Antidiarrhéiques
  • Analgésiques
  • Antihistaminiques
  • Sérums oraux
  • Protection solaire biodégradable
  • Répulsif anti-moustiques biodégradable

Ces produits sont aussi disponibles dans les pharmacies locales.

Retour au sommaire

11. Argent, budget et prix

Les 2 monnaies officielles à Cuba sont le peso cubano (CUP) et le peso cubano convertible (CUC), très distinctes l’une de l’autre. En tant que touriste, vous n’utiliserez que le CUC.

Vous pourrez changer vos euros dans les banques ou dans les bureaux de change “casas de cambio” (sans frais bancaires). Pour cela vous devrez vous munir de votre passeport, signer de nombreux documents et laisser vos empreintes digitales afin d’éviter les fraudes. Vous trouverez des banques dans la majorité des villes, tandis que les bureaux de change sont surtout présents dans les aéroports et en ville.

N’hésitez pas à retirer de l’argent sur place dans les distributeurs présents un peu partout, mais les retraits sont limités à 150 CUC par transaction et une commission est appliquée.

Budget et prix

Dans l’ensemble, Cuba est un pays assez cher pour les touristes.
La meilleure solution en terme d’hébergement est de loger chez l’habitant (casa particular) pour un prix compris entre 25-35 CUC et de manger dans les paladares (restaurants familiaux), pour 10-15 CUC. En effet, les hôtels sont onéreux, surtout à La Havane.

Pour un hébergement bon marché, préférez les casas particulares citées au-dessus. Pour les hébergements les plus onéreux, comptez entre 36 et 63€ et jusqu’à plus de 100€ pour les hôtels chics.

S’agissant de la gastronomie, les prix sont corrects. Pour un repas sur le pouce, les paladares abordables proposent des repas complets à environ 7€. Sinon, comptez plutôt entre 7 et 13,50€. Dans les restaurants les plus chics, vous payerez plus de 13,50€.

Au niveau des transports en commun, le réseau de bus n’est pas le plus pratique, mais il reste plus sûr que la voiture, et moins cher. Il existe 3 compagnies de bus réguliers. Privilégiez Viazul pour vous déplacer à Cuba, ou les bus excusions tels que Transtur, Cubanacan Cubatour et Gaviotta, qui permettent de faire l’aller-retour vers un endroit touristique. Sinon, le taxi collectif est très commun à Cuba. L’avantage est que vous pouvez partager les frais avec d’autres passagers.

Attention : Le pourboire est une pratique courante à Cuba. Il est d’usage de laisser environ 1 CUC pour 2 personnes. Dans certains cas, ce supplément est déjà pris en compte dans la somme finale (10% en plus sur la note).

Retour au sommaire

12. La sécurité

Globalement, Cuba est un pays très sûr. D’une manière générale, on peut y voyager en sécurité. Comme dans le reste du monde, le voyageur doit respecter les règles de sécurité de base :

  • Soyez très vigilant face à des actes de petite délinquance.
  • Évitez de porter et montrer publiquement des objets de valeur.
  • Évitez de vous promener dans les rues et les quartiers isolés ou mal fréquentés des grandes villes.
  • Évitez les zones comme les banlieues, les villages éloignés ou les routes peu fréquentées.
  • Déplacez-vous avec une photocopie de vos papiers d’identité et, si votre chambre dispose d’un coffre, utilisez-le pour les mettre à l’abri.
  • Respectez les consignes en cas de perturbations climatiques (cyclones)
Retour au sommaire

1. La musique et la danse

La culture du pays est particulièrement riche en termes de musique et de danse. Votre séjour sera rythmé par la musique cubaine, résultat d’un métissage avec des influences autochtones, européennes, africaines, asiatiques, américaines… Elle se caractérise par la fusion entre la percussion africaine et la guitare espagnole. Les cubains adorent danser, cette tradition est très ancrée chez eux.

Les musiques :

  • Chan Chan du groupe Buena Vista Social Club
  • Guantanamera du groupe Compay Segundo
  • La vida es un carnaval de Celia Cruz
  • Represent Cuba du groupe Orishas

Les danses :

  • La salsa a émergé à New York. Les immigrants latino-américains ont mélangé des rythmes latins traditionnels avec des éléments de jazz. Ils ont donné le contexte à la musique avec différents types d’instruments de percussion.
  • La rumba est typique à Cuba, elle allie chants et percussions et est née au XIXème siècle. Elle rappelle la fête, et met en scène des femmes charmantes qui attirent les hommes.
  • Le mambo est originaire de Cuba, c’est à la fois un genre musical et un style de danse. Cette danse est proche de la Salsa.
  • La reggaeton est tellement important à Cuba qu’il y est surnommé “cubaton”. Datant des années 90, il mélange techno, reggae, rap… La jeunesse cubaine adore danser le reggaeton en soirée.

2. La gastronomie

La cuisine cubaine est relativement simple mais bien relevée, et les plats sont copieux.

Le riz, les haricots rouges, les fruits de mer, le poisson, le boeuf, l’ananas et la pomme de terre sont des aliments de base de la cuisine cubaine inspirée des tropiques.

Parmi les spécialités, on retrouve le “moros y cristianos” : plat composé de riz et de haricots rouges, le “arroz con pollo” : du riz agrémenté de poulet relevé par différents épices safran, cumin, origan.

On retrouve aussi le “cochinito” (cochon grillé ou rôti) et la langouste grillée accompagnée d’une sauce à l’ail. La banane plantain est elle aussi beaucoup consommée, la plupart du temps frite servie en rondelles.

Enfin, le fruit phare de Cuba : l’ananas : que l’on retrouve farci avec de la viande hachée, où l’on rajoute du sucre et du beurre pendant la cuisson pour faire ressortir les saveurs sucrées salées.

La viande de crocodile est aussi consommée par les cubains mais elle reste peu commercialisée.

Les cubains apprécient aussi agrémenter leur nourriture de “sofrito” une sauce très parfumée à base de tomates, ail, oignon, origan, sel, poivre.

Quant aux boissons, bien évidemment on retrouve le fameux rhum de Cuba (ron de Cuba) considéré comme l’un des meilleurs du monde ou encore une multitude de cocktails (Mojito, Cuba libre, Daiquiri) sans oublier la très appréciée bière cubaine.

3. L'espagnol cubain

“el baro” signifie l’argent
“qué bola” est un synonyme de “como estas” = comment vas-tu?
“la jama” signifie la nourriture
“caro” est un synonyme de “coche” = voiture
“oua oua” est un autobus
“aché” veut dire bonne chance
“trusa” peut vous être utile et signifie “maillot de bain”
“asere / acere” c’est une façon très courante d’interpeller un ami, cela signifie “compagnon”, “mon pote”, souvent utilisée “asere qué bola »?
“le ronca el mango” qui mot à mot veut dire “le ronflement de la mangue”, est une expression qui signifie que quelque chose est difficile à faire. Ex “le ronca el mango trabajar con calor” = il est difficile de travailler avec cette chaleur
“yuma” est un synonyme de “gringo”, qui est la manière d’interpeller les étrangers en Amérique Latine
“guajiro” signifie paysan
“maquina” qui veut dire machine dans les autres pays hispanophones peut être employé à Cuba pour signifier une voiture

4. Le proverbe

Siempre que llueve escampa

Traduction : Après chaque pluie revient le soleil.
Signification : Il faut apprendre à lâcher prise face aux difficultés et aux coups durs, car tôt ou tard tout ira mieux.

Tenté par Cuba ?

Créons ensemble le voyage qui vous ressemble.

D'autres pays ?